La Haute Foire de Pontarlier

Vous êtes exposant ? Inscrivez-vous

Invité d'honneur

- Le Pays basque -

alt

Le Pays basque, bénéficie d'un environnement d'une beauté exceptionnelle, un véritable écrin de verdure, avec ses rivières, collines, vallées et montagnes. Il s’est formé par la réunion de sept provinces : quatre au sud des Pyrénées forment le Pays basque espagnol (Hegoalde) et trois au nord forment le Pays basque français (Iparralde).

L’âme basque s’exprime à travers sa langue, ses chants, sa danse, sa musique. C’est une culture populaire et participative, où petits et grands chantent et dansent aux rythmes des instruments traditionnels. Chaque village possède sa propre danse, qu’il a coutume d’interpréter au cours de fêtes. Sur les places et frontons des villages, vous pourriez être invités à danser en cercle les petits sauts basques que l’on appelle les mutxiko !


alt


Le sport est également très présent au Pays basque, en particulier la pelote. La fabrication de cette petite balle et du chistera qui l’accompagne (gant de cuir prolongé par un panier de forme oblongue qui permet de lancer la pelote contre le fronton à une vitesse vertigineuse) sont fabriqués dans les règles de l’art, à la main, et demandent beaucoup de temps et de doigté.


alt


Autre objet artisanal, le makila est un bâton traditionnel, fabriqué à partir de bois de néflier. Son pommeau renferme une pointe de métal affutée que l’on découvre en le dévissant. Il servait autrefois de bâton de marche aux bergers et occasionnellement, d’arme de défense. Aujourd'hui, le makila est un objet honorifique enrichi d'une devise sculptée en basque et choisie en fonction de la personne à qui on l’offrira.


Le linge basque vient de la mante, une toile de lin à rayures dont on couvrait les bœufs pour les protéger du soleil. On faisait avec des toiles plus fines du linge de maison. Cette tradition du tissage a perduré malgré la concurrence du coton et l’industrialisation. Ce sont les rayures qui en font l’appellation en conservant le principe des 7 bandes de couleur qui évoquent les 7 provinces du Pays basque.


Pour profiter du paysage, un authentique train à crémaillère datant de 1924 vous amène à 905 m d'altitude, sur le sommet de la Rhune, qui domine à perte de vue les côtes françaises et espagnoles ainsi que la chaîne des Pyrénées. Les flancs de la montagne sont fréquentés par les pottokak, robustes poneys basques vivant en totale liberté, et les troupeaux de manech, brebis à tête noire ou rousse et aux cornes en tire-bouchon.


altalt


Arrivé en France à Bayonne en 1609, le chocolat a conquis le cœur des Basques. Au XIXe siècle, Bayonne devient capitale du chocolat. Aujourd’hui encore, les chocolatiers du Pays basque se démènent pour faire connaître leurs produits et défendre le vrai chocolat, fait uniquement avec du beurre de cacao.


Fierté de Pays basque, le piment d’Espelette tire son appellation d'origine de la commune d'Espelette, de la province basque du Labourd. Le piment d'Espelette n'est pas plus fort que le poivre. Son parfum est développé parce qu’il est resté longtemps à sécher au soleil. Il sert donc à relever les plats tels que les quenelles de brochet, la biche rôtie, la piperade, le ragoût de veau, le poulet basquaise, le jambon, les pâtés, et toutes les envies !

alt



altaltaltaltaltalt